Les bonnes mesures à adopter pour résoudre des problèmes d’entretien sans faire intervenir un plombier

Parfois, vous êtes appelé à résoudre des problèmes de plomberie par vous-même.Apprenez à l’aide de méthodes simples comment détecter une fuite d’eau via vos canalisations. Le remplacement d’équipements plomberie n’a jamais été aussi facile maintenant que ce blog vous livre de précieux conseils.

Identification de fuite : comment faire ?

Une tuyauterie qui fuit se traduit fréquemment par une hausse anormale de votre facture d’eau par rapport à votre consommation normale. Cela signale la présence d’une fuite via votre système de tuyauterie.

Commencez d’abord par stopper, fermer le compteur. Ne le rouvrez pas avant au moins 12 à 24 heures.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un morceau de papier, d’un crayon ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa coupure et aussi lors de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de tuyauterie :

  • Pour stopper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins 12 à vingt-quatre heures. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Lisez attentivement le compteur et notez ce qui est écrit dessus ! L’indication en mètre cube ; c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous remarquerez facilement les unités en hectolitres, décalitres et l à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à vingt-quatre h puis calculez l’écart entre les deux chiffres pour connaître avec précision combien d’eau vous avez perdu.
  • votre compteur d’eau une fois remis en marche consignez une nouvelle fois sur bloc-notes ce qu’il affiche. Activez le robinet pour laisser l’eau s’écouler sans perdre votre compteur de vue. Quand ce dernier tourne, cela veut dire que votre canalisation fuit. Quand la fuite d’eau est identifiée, il vous faudra arrêter de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-notes ce que votre compteur a révélé : il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour déterminer la valeur exacte de perte de volume d’eau. Divisez ce chiffre par douze ou par vingt-quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de perte d’eau.
  • La fuite est maintenant identifiée, le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire consiste à inspecter l’ensemble de vos installations pour combler la fuite de tuyauterie.

attitude-a-prendre-resoudre-problemes-en-plomberie

Marre des problèmes de fuitede canalisation ?Les conseils utiles

Une fuite de plomberie peut provenir d’un tuyau ou un raccord en mauvais état de marche.

  • Comblage de tuyau fuyant en cuivre : Quel produit choisir ?

Pour combler un tuyau en Cu, aidez-vous d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Quand le raccord manifeste une fuite :

Si votre raccord manifeste une fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Utiliser un mastic pour boucher une fuite sur un tuyau en Cu :

Première étape : polir la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour la sécher. Ensuite, commencez par laquer minutieusement le tuyau en Cu sur une zone légèrement plus élargie que la fuite de façon à faciliter l’accroche du produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile éméri fine Commencez par scinder le mastic et malaxez- le de manière à ce que vous obteniez une balle de teinte uniforme et collant. Le mastic peut être appliqué sur la conduite dès lors qu’il sera prêt. Aplanissez manuellement la boule sur la zone de fuite préalablement nettoyée. Assurez-vous-en la parfaite adhérence. Laissez sécher le temps qu’il faut.

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyau en Cu, c’est facile en se servant d’un ruban adhésif autoamalgamant

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra également la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande pour l’appliquer sur la conduite.

Les bonnes mesures à adopter pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

  • Quand votre bague en PVC est fuyante, elle est probablement défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas-là. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter néanmoins. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside également au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra simplement le replacer pour réparer la fuite ou bien le remplacer si c’est nécessaire.

Fuite d’eau : quelle solution de colmatage pour son tuyau en Cu

La recherche d’où provient une fuite est une opération qui s’avère souvent complexe. vice de conception, soudage de piètre qualité, effet coup de bélier, micro-vibration, gel de tuyaux, défectuosité de tuyaux suite à un choc direct… Les causes et les origines sont nombreuses. Pallier une petite fuite, c’est plus facile avec un ruban ou mastic antifuite. Réparer un gros jet de fuite s’avère un peu plus délicat car nécessite l’assemblage d’un nouveau système de raccord.

  • Mastic antifuite :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments dissociables : durcisseur et adhésif. Pour réparer une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec les doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau cuivre après l’avoir préalablement limé.

  • Bande autoamalgamante adhésive antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

Fuite d’eau sur tuyau PVC : les mesures à prendre quand le plombier n’est pas disponible

  1. Empêchez l’eau de fuir en commençant par couper votre compteur

Le compteur est maintenant fermé, il vous faudra ensuite vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser la partie abimée de votre canalisation.

  1. enlevez la partie défectueuse à commencer par marquer et sectionner ses zones

Muni de votre feutre, commencez par marquer, de part et d’autre, les zones à segmenter de la partie défectueuse du tuyau en PVC.

  1. Le reste des tronçons doit être ébavuré :

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple petit couteau s’avère plus efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour abraser la surface de contact de votre tuyau fuyant en PVC.

  1. Délardez les zones de contact :

Servez-vous d’une feuille essuie-tout baignée d’alcool pour nettoyer les manchons et toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de 3 à 5 cm. Pour ce faire, vous pouvez employer un détergent traditionnel.

  1. Le dégel des zones de contact,

Il est nécessaire d’opérer le dégivrage des zones de contacts pour en garantir l’adhérence à la colle.

  1. Jaugez le morceau de tuyau à changer

Pensez à calibrer la partie abimée avant de la retirer de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un centimètre.

  1. Place au coupage du nouveau tronçon de tuyau :

Intégrez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer. Tracez la longueur de coupe. Coupez le nouveau tube ; polissez- en l’extrémité.

  1. Maintenant il vous faudra les raccorder :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le fragment du tuyau de remplacement en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers fixant la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la déposer totalement par terre.

  1. Votre tuyauterie même raccordée peut encore fuir, collez les zones de contact pour en finir :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être reliés :

Vous avez réussi à incorporer les manchons aux limites de votre tube neuf ? Maintenant il vous faudra vous approprier du tube. Enfilez-le des deux côtés, de part et d’autre

6 conseils indispensables au remplacement d’une chasse d’eau

Avant de songer au remplacement d’une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau située sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour la vider.

  1. On ne démonte pas une chasse d’eau sans détacher son couvercle :

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la tout simplement ! De même pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la désinstaller consiste à la détordre entièrement le son fil de liaison.

  1. Retirez maintenant l’ancienne chasse d’eau

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par retirer le joint du réservoir des toilettes :

Démontez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela fait, les vis peuvent être retirées par le haut. Le Réservoir une fois désinstallé, saisissez-le et déposez-le par terre. Enlevez le soin d’étanchéité usé. Le mécanisme de fixation du réservoir quant à lui doit être dévissé avec d’une clef spécifique.

  1. Le montage d’une nouvelle chasse d’eau passe toujours par le replacement du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être astiquée en premier. Remontez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau mais, avec une clé spéciale. Procédez maintenant à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli, la rondelle conique doit être intégrée à la vis de fixation du réservoir. La vis de fixation doit être insérée en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. On ne peut pas installer une nouvelle chasse d’eau sans restituer le flotteur et le robinet :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Insérez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait, consolidez l’écrou de fixation du flotteur ; montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant de la bonne clé, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. Montez la nouvelle chasse d’eau :

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse en fonction de la taille du réservoir. Installez ensuite le mécanisme sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90 degrés dans le sens d’une montre.

Quand le plombier n’est pas disponible : 5 bonnes démarches pour nettoyer son chauffe-eau

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis mettez hors tension le chauffe-eau

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eau.

  1. C’est maintenant que vous allez le nettoyer

La vidange n’est pas nécessaire pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance stéatite alors qu’elle est indispensable concernant un chauffe-eau thermoplongée. Il vous faudra en effet nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. La vidange une fois terminée, passez maintenant à l’étape du démontage de la résistance de votre chauffe-eau électrique

Après avoir vidangé votre chauffe-eau électrique, démontez la résistance située sous le capot de protection ! Dévissez ensuite le capot de protection pour la détacher complètement.

  1. Le nettoyage de résistance : avant-dernière étape du détartrage d’un chauffe-eau

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour purifier la résistance d’un chauffe-eau . Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer avec une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Réinstallez la platine et remettez le chauffe-eau électrique en marche

Il suffit de remonter la platine pour votre chauffe-eau à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche restauré sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *